Chaudière granulés : les inconvénients à éviter

Les chaudières granulées sont une option moderne et écologique pour chauffer votre maison. Leur entretien est généralement très simple, mais il est très important d’y faire attention, car différentes pannes et problèmes peuvent survenir au fil du temps. Dans cet article, nous vous éclairons sur les inconvénients les plus courants des chaudières à granulés.

Le blocage

Cela se produit généralement pour diverses raisons. Le plus courant est celui des pellets, car les conduits sont souvent obstrués par l’utilisation de pellets inadaptés, qui n’étant pas de la bonne taille se bouchent.

A lire également : Comment connaître son forfait mobile SFR ?

Il peut également arriver que des granulés de mauvaise qualité se désintègrent progressivement et qu’il se forme de la sciure. Cette matière s’accumule dans les conduits et dans les différentes parties de l’équipement, ce qui bloquera progressivement le cuiseur.

Pour éviter ce problème, vous devez tout d’abord acheter des pellets de qualité et de taille adaptée à la chaudière en question. D’autre part, il est important de nettoyer de temps en temps les conduits de la chaudière pour les garder exempts de défauts.

Lire également : Etienne le bolideur et la Vega Missyl

Défaut de combustible

Parfois, il ne s’agit pas d’un dysfonctionnement, mais d’un inconvénient lié au contrôle que vous avez de la demande de granulés et de la quantité dont votre chaudière a besoin.

Dans ce cas, l’inconvénient est le pellet lui-même. Le défaut se produit lorsque vous ne mettez pas assez de pellets dans le réservoir de la chaudière, ou lorsque le réservoir est vide. Il peut également arriver que, bien que vous disposiez de la quantité nécessaire, la chaleur générée par votre chaudière ne soit pas suffisante.

Pour éviter cette situation, il suffit de programmer des alertes ou des alarmes dans votre chaudière pour vous avertir lorsque le combustible s’épuise. Vous pouvez aussi calculer le temps qu’il va durer en fonction de la température que vous avez fixée et, bien sûr, faire le plein lorsque cela est nécessaire.

Défaillance de l’allumage

Dans certains cas, il arrive que le capteur d’allumage de votre chaudière soit endommagé, brûle ou surchauffe et perde sa sensibilité lors de l’allumage de la chaudière. Cela peut se produire lorsque votre chaudière à granulés est trop sollicitée ou que vous la laissez allumée pendant une longue période (surtout par temps très froid).

Pour l’éviter, vous devez laisser l’installation à un expert, car un traitement incorrect de cette pièce pourrait endommager l’ensemble du système de cuisson. Évitez également toute surcharge ou demande excessive de chaleur si ce n’est pas nécessaire, car cela contribuera à préserver votre chaudière plus longtemps.

Fuite de fumée

Parfois, en raison de l’obstruction des conduits causée par l’accumulation de sciure, le conduit de fumée qui contrôle la chaleur à l’intérieur de la chaudière peut ne pas être adéquat. Cela peut finir par provoquer une surchauffe des conduits et les endommager.

Si votre chaudière vous donne un signal d’alarme sur l’écran reflétant une sortie de fumée incorrecte, vérifiez les conduits et nettoyez-les soigneusement pour éviter une accumulation excessive de chaleur.

Connexion électrique

Un autre inconvénient avec les chaudières à granulés est souvent le raccordement électrique. Comme cet appareil génère une grande quantité de chaleur, le fait de laisser les installations électriques trop près du compartiment de chauffage entraîne une surchauffe du câblage des connexions électriques.

Il faut donc éviter de placer l’installation électrique dans un endroit où elle n’est pas ventilée et reçoit la chaleur directe de la chaudière.

Problèmes de performance

Cela se produit généralement lorsque vous réglez le rapport température/puissance de manière incorrecte. Souvent, vous réglez une puissance élevée, mais une température très basse. Parfois, la température est suffisante, mais la puissance est trop faible, de sorte que le moteur ne fonctionne pas suffisamment et ne fournit pas un chauffage adéquat.

Les performances peuvent également être affectées par le temps d’utilisation de votre chaudière, car les ventilateurs, les conduits, le moteur et les extracteurs commencent à fonctionner avec moins de puissance.

La solution au premier cas est de vérifier la puissance et la température adéquates dans le menu de configuration. Ainsi vous vérifierez pendant la journée si elles correspondent à ce dont vous avez besoin, sinon il faudra les modifier. En revanche, lorsque le système est en place depuis de nombreuses années, il est conseillé de vérifier les pièces détériorées et de les remplacer.