Vivre avec un ado : comment rester calme en cas de conflit ?

Les adolescents et les parents entrent souvent en conflit. Très souvent, ces adolescents ne sont pas compris par les parents. Cela fait donc appel à avoir une stratégie pour gérer ces conflits. Cela permet de laisser votre égo pour vous réconcilier. Cet article vous présente quelques astuces pour rester calme pendant un conflit.

Se remettre en question

Vous devez accepter vos différences de personnalité. Cela permet de mieux adoucir les conflits entre vous et votre adolescent. Cela ne veut pas dire que vous n’aurez plus aucune autorité sur lui. Au contraire, cela vous aide à mieux comprendre les enjeux de votre adolescent. Ce, pour mieux adapter les discours à son égard.

A lire en complément : Education positive : à quoi correspond ce terme ?

Il est important de savoir que lorsqu’il y a un conflit, les adolescents cherchent à exprimer certaines valeurs. Ces valeurs sont donc simples à distinguer. C’est-à-dire, que vous devez mettre un accent sur ce qui est bien pour lui. Ce, en fonction de son propre point de vue.

Vous n’aurez ensuite qu’à rester calme afin de lui demander son opinion et de l’expliquer. Cela permet de percevoir un raisonnement bien bâti que vous n’avez pas su prendre avec attention. Ceci est important car, tous les parents ont une histoire des points de vue et des valeurs à enseigner. C’est-à-dire, que les parents font ce qu’ils croient juste pour leurs enfants.

A découvrir également : Où acheter des maillots de bain ?

Prêter attention à l’autre

Il est constaté que pendant une situation de conflit, les deux parties préfèrent s’écouter soi-même que d’écouter l’autre. Cela est très mauvais si vous comptez vous réconcilier de sitôt.

Vous avez un grand intérêt à écouter votre adolescent pendant un conflit en tant que parents. Cela vous permet de mieux identifier et connaître les sources de votre confit avec votre adolescent. Vous pourrez même le comprendre et proposer de meilleures solutions.

Vous ne devez pas lui couper la parole et élever le ton.

Revenir sur ces propos

Il existe un moyen efficace pour savoir si le message a été bien compris ou pas. Cela veut dire, que vous devez poser des questions à votre adolescent tout en utilisant des questions ouvertes et semi-ouvertes.

Ensuite, vous montrerez que vous avez envie de comprendre davantage, tout en lui laissant le temps d’expliquer la situation. Vous aurez l’impression que cela semble être bête. Mais, cela vous évite par moments des quiproquos assez pénibles.

La reformulation de vos propos prouve beaucoup de choses chez votre adolescent. Cette reformulation permet à l’adolescent de savoir que le message qu’il essaie de transmettre a été compris. Il est donc conseillé d’utiliser la formule << si j’ai bien compris… >>. Cela prouve que les informations ont été validées.