Loisirs

Qui est le père de Carlos Ghosn ?

Carlos Ghosn est un homme d’affaires franco-libano-brésilien étant très connu dans le secteur de l’automobile. Il était à la tête de plusieurs entreprises, dont la plupart sont, à sa prise de poste, en difficulté financière. Il est souvent appelé à redresser la situation de ces entreprises, une mission qui se solde toujours par de bons résultats. Carlos Ghosn a notamment passé à la direction de certaines branches de Michelin, de Renault, de Nissan et de Mitsubishi.

Depuis l’affaire d’évasion du chef d’entreprise du Japon le 29 décembre 2019, de nombreuses personnes sont intriguées par l’histoire de la famille Ghosn. Certaines d’entre elles se demandent : qui est le père de Carlos Ghosn ?

Lire également : Comment contacter Airbnb France par téléphone ?

Qui est Carlos Ghosn ?

Carlos Ghosn est né à Porto Velho au Brésil le 9 mars 1954. Il est le fils de Jorge Ghosn, un libano-brésilien, et de Rose Ghosn, une Libanaise du Nigéria. Il a passé ses études secondaires au Liban, chez les Jésuites au collège Notre-Dame de Jamhour.

Après l’obtention de ses diplômes d’ingénieur à Paris, Carlos Ghosn est recruté par le spécialiste du pneumatique Michelin dans lequel il a travaillé pendant 18 ans. En 1985, il est appelé à redresser la situation difficile de la branche Michelin en Amérique du Sud. Après la réussite de son plan de redressement, il est nommé président et responsable des opérations Michelin en Amérique du Nord en 1989.

A lire en complément : Comment contacter Airbnb France par téléphone ?

Puis l’homme d’affaires est nommé PDG de Nissan, au bord de la faillite, en 2001, puis de Renault en 2005. Il a mis en place des plans de redressement pour Nissan qui ont permis à cette dernière de retrouver un bilan positif. Puis il a mis en œuvre un plan de relance pour Renault pour mieux la rentabiliser. Carlos Ghosn est également nommé Président du conseil d’administration du groupe russe AvtoVAZ entre 2013 et 2016 et du constructeur japonais Mitsubishi depuis fin 2016.

Le 19 novembre 2018, le chef d’entreprise est arrêté par la justice japonaise pour abus de biens sociaux. Après une courte libération sous caution, il est de nouveau arrêté le 4 avril 2019 pour abus de confiance aggravé et corruption. Sous le coup de ses inculpations, il est mis en résidence surveillée. Une évasion du Japon se prépare parallèlement depuis les six mois précédents. Carlos Ghosn s’est finalement enfui discrètement vers le Liban le 29 décembre 2019.

En savoir plus sur la famille de Carlos Ghosn

Bichara Ghosn, le grand-père paternel de Carlos, est d’origine libanaise maronite. À l’âge de 13 ans, il émigre au brésil et vit dans la région de Sao Miguel do Guaporé, dans le Rondonia. Bichara se lance dans l’entreprenariat en créant et dirigeant de nombreuses sociétés spécialisées dans les transports aériens et dans la vente de produits agricoles et de caoutchouc.

Le fils de Bichara, Jorge, épouse une Nigériane d’origine libanaise au Liban et s’établit à Porto Velho au Brésil. C’est le lieu de naissance de Carlos Ghosn. Quand ce dernier a 8 ans, la famille choisit de vivre à Beyrouth. Carlos y a passé ses études secondaires. À l’âge de 18 ans, ce dernier déménage en France pour suivre des études en mathématiques et des études à l’École polytechnique puis à l’École des mines de Paris. Ces parcours lui ont permis d’obtenir des diplômes d’ingénieur.

Qui est le père de Carlos Ghosn ?

Le père de Carlos Ghosn est Jorge Ghosn. Selon la révélation des médias, celui-ci a aussi connu de nombreuses histoires assez sombres, et ce, depuis que la famille Ghosn s’est installée à Beyrouth. Carlos n’avait à l’époque que 6 ans.

En effet, Jorge était un agent de change. En 1960, il organisait avec Boulos Massaad, le curé d’Achkout, un trafic de diamant depuis l’Afrique. Il souhaitait un jour intimider le père Massaad. Ainsi, il se faisait accompagner par un autre homme et ils partaient à la rencontre du prêtre. Ce dernier fut assassiné avec une balle dans la tête et une dans le dos le 18 avril 1960. Or, un témoin a remarqué la présence de la voiture de l’épouse de Jorge, ce qui conduit à l’arrestation des deux hommes. Ils sont condamnés à mort en 1962, une peine qui n’a jamais été appliquée. Le père de Carlos s’est enfui dans les années 70, une période durant laquelle le Liban sombrait dans une guerre civile.