Où se garer à Lyon ?

Lyon est l’une des villes les plus fréquentées de France. Comme toutes les grandes villes, il est souvent difficile de savoir où se garer quand on vient passer un week-end. Voici quelques idées pour éviter de perdre votre temps et trouver facilement un stationnement à Lyon.

Choisir les parkings auto pour se garer à Lyon

Si vous souhaitez effectuer un séjour à Lyon, vous pouvez choisir de vous garer dans des parkings auto. Comme Alyse Parc Auto situé près de l’aéroport Saint Exupéry, vous pouvez retrouver des parkings à proximité du moyen d’atterrissage. Par ailleurs, si vous souhaitez séjourner au niveau du 3ᵉ arrondissement, l’idéal est d’opter pour le parking. Ce dernier est celui qui se trouve près du métro Foch.

A lire aussi : Tout sur la courroie de distribution

En revanche, pour le 7ᵉ arrondissement de Lyon, il faudrait mieux choisir le parking du métro Guillotière. D’ailleurs, c’est une bonne alternative, car elle vous permettra de laisser votre véhicule durant tout le séjour. Vous pourrez donc profiter de la ville de Lyon à pied. Il faudra compter environ 65 centimes pour chaque tranche de 15 minutes, cela entre 9 h et 20 h.

La nuit, le plafond des tarifs est de 5,85 euros entre 20 h et 9 h. En fait, il faut reconnaître que les parkings souterrains coûtent relativement cher à Lyon. Malgré tout, ils vous permettent d’avoir une certaine sérénité d’esprit pendant votre séjour. Si vous êtes sur la presqu’île, vous pouvez trouver également des parkings souterrains. Il en existe notamment trois. Ils se retrouvent au niveau de la place des Terreaux et de l’Opéra.

A lire en complément : Comment faire une demande de certificat d'immatriculation

Trouvez un stationnement pas cher

Il est aussi possible de se garer en parking voirie, c’est-à-dire dans la rue la plus proche de chez vous. Vous devrez choisir entre deux tarifs de stationnement entre les zones Presto (en hypercentre) et les zones Tempo (moins tendues). Le tarif est de 1 euro par tranche de 30 minutes en Zone Presto. Par contre, il est de 0,50 euro pour 30 minutes de stationnement en zone Tempo.

Pour 3h de temps, vous serez à 4 euros. Il convient de rappeler que les tarifs peuvent différer dans une même rue. L’astuce consiste donc à vous garer un peu plus loin que votre appartement. Il ne vous reste plus qu’à marcher sur une courte durée pour payer moins cher. Vous pouvez également vous garer gratuitement à Lyon car il existe à Lyon des rues de stationnement gratuites.

Ces endroits sont notamment conseillés aux personnes qui désirent rejoindre leur appartement en marchant. Il vous suffira de garer votre voiture dans ces quartiers. C’est principalement des alentours du métro Hénon ainsi que de celui appelé Croix Rousse. Vous avez également un petit bout du boulevard des Canuts qui est gratuit.

Les alternatives de stationnement à Lyon

Lyon regorge également de solutions alternatives pour se garer en toute tranquillité. Parmi celles-ci, nous pouvons citer les parkings relais. Ces parkings sont situés en périphérie de la ville et permettent aux automobilistes de stationner leur véhicule à moindre coût avant d’emprunter les transports en commun pour rejoindre le centre-ville. En plus d’être économiques, ces parkings offrent souvent des tarifs dégressifs en fonction de la durée du stationnement.

Une autre option intéressante est l’utilisation des applications mobiles dédiées au partage de places de parking entre particuliers. Effectivement, plusieurs plateformes.

Les zones de stationnement gratuites à Lyon

Passons maintenant en revue les zones de stationnement gratuites à Lyon. Bien que rares, elles peuvent constituer une option attrayante pour ceux qui souhaitent économiser sur leurs frais de stationnement.

Pensez à bien mentionner les parkings gratuits situés en périphérie de la ville. Ces parkings sont souvent associés aux centres commerciaux ou aux grands supermarchés et offrent des places gratuites pour attirer les clients. Pensez à bien noter que ces parkings peuvent être rapidement remplis pendant les heures de pointe, ce qui peut rendre difficile la recherche d’une place disponible.

Une autre possibilité est le stationnement gratuit dans certains quartiers résidentiels. Dans certains secteurs moins fréquentés par les automobilistes, il est possible de trouver des places sans avoir à payer. Il s’agit généralement de quartiers éloignés du centre-ville où la demande en matière de stationnement est moindre.

Il existe aussi des emplacements gratuits limités dans le temps. Ces zones permettent un stationnement gratuit pendant une durée déterminée (généralement entre 30 minutes et 2 heures) afin d’encourager un flux constant des véhicules et d’éviter l’utilisation abusive des espaces disponibles. Il faut cependant faire preuve d’une grande vigilance quant au respect du temps alloué afin d’éviter toute sanction.

Il ne faut pas négliger l’utilisation intelligente du réseau publicitaire lyonnais. Effectivement, certains panneaux publicitaires peuvent servir aussi comme supports pour garer son véhicule gratuitement, à condition de respecter les règles établies par la ville. Il s’agit d’une solution peu connue mais qui peut se révéler efficace si vous êtes prêt à chercher ces emplacements spécifiques.

Pensez à bien souligner que bien que des options gratuites existent, elles sont souvent limitées en termes.