Qui a droit à l’Anah ?

L’Anah est un organisme public qui travaille pour améliorer le secteur de l’immobilier en général. Il s’agit d’une initiative qui vient en aide à plus d’un. Toutefois, tout le monde ne pourrait en bénéficier. Qui alors a droit aux aides de l’Anah ? Trouvez la réponse ici.

Les personnes concernées par les aides de l’Anah

Les aides de l’Anah sont accessibles à trois catégories de personnes. Il s’agit essentiellement des :

A lire également : Astuces pour faire des économies d'énergies

  • propriétaires bailleurs ;
  • propriétaires occupants ;
  • des syndicats de copropriété.

Parlant des propriétaires bailleurs, il s’agit des propriétaires nécessitant des aides pour rénover leurs logements locatifs. Ainsi, ils doivent s’engager à louer leurs biens à un coût fixé par convention à un locataire dont les revenus sont modestes.

Les propriétaires occupants sont ceux qui résident dans leur propriété. Les aides leur sont accordées lorsque leurs ressources sont en dessous du seuil annuel fixé par l’État. Par contre, pour le troisième point, il s’agit des syndicats de copropriété traversant des difficultés pour des travaux effectués sur les zones communes.

A lire aussi : Quelle isolation pour maison individuelle ?

Les conditions requises pour bénéficier des aides de l’Anah

Bénéficier des aides de l’Agence Nationale de l’Habitat requiert le respect de certains critères essentiels. En premier, votre ménage ne doit pas aller au-delà du plafond de revenus exigé sur le plan national.

Aussi, le bien immobilier dont il s’agit doit exister depuis plus de quinze (15) ans au jour où votre demande d’aide est approuvée.

Par ailleurs, le propriétaire du domicile ne doit pas avoir souscrit un prêt à taux zéro les cinq (5) années précédant sa demande.

Procédure à suivre pour l’obtention des aides

Pour obtenir les subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah), vous devez monter votre dossier de demande d’aide. Pour cela, téléchargez le formulaire CERFA sur internet. Veillez à télécharger le formulaire adapté à votre position (propriétaires bailleurs, propriétaires occupants).

En réalité, les documents justificatifs à associer au formulaire à remplir varient selon votre position. Toutefois, de façon générale, vous devez fournir le contrat de location, les avis d’imposition et les devis des travaux engagés. De plus, les pièces correspondantes à votre profil seront listées au verso de votre formulaire.

Une fois votre dossier constitué, rendez-vous au siège de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) à proximité de votre habitation. Vous devez fournir votre correspondance, car la réponse à l’issue des demandes est souvent envoyée par la poste. Ainsi, si la réponse à votre requête est favorable, vous obtiendrez le financement au terme des travaux.

Ainsi, les aides et subventions octroyées par l’Anah s’adressent aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs ainsi qu’aux syndicats de copropriété. Cependant, certaines conditions sont requises pour en bénéficier. N’hésitez pas à vous référer aux détails fournis un peu plus haut.