Comment configurer WordPress ?

L’utilité de WordPress ne se présente plus. Dans notre monde actuel où presque toutes les actions sont digitalisées, il est presqu’incontournable d’installer cet outil. Cette opération, aussi étonnant que cela puisse paraitre peut se faire en quelques minutes seulement. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, voici pour vous les étapes pour configurer WordPress.

Télécharger WordPress

Le téléchargement de WordPress est la première étape pour son installation sur un serveur. Votre hébergement doit être compatible avec PHP et MySQL. Il doit aussi l’être avec un client FTP comme FileZilla. Ce dernier servira au transfert des fichiers d’installation sur le serveur. Pour le téléchargement de WordPress sur le site WordPress.org sous le format archive c’est-à-dire .zip. Ensuite décompressez l’archive afin d’avoir le dossier WordPress.

A lire également : L'évolution du marché du gaming : Les jeux vidéo au cœur des changements majeurs

Créer une base de donnée sur le serveur

La création d’une base de données peut se faire en trois étapes assez simples. D’abord, rendez-vous sur l’espace personnel qui vous est fourni par l’hébergeur. Allez dans le panneau de configuration, cpanel ; et cliquez sur Bases de données MySQL. Attribuez un nom à la base de données que vous apprêtez à créer. Pour finir cette première étape, cliquez sur Créer une base de données.

Ensuite, vous devez configurer un utilisateur. Pour ce faire, créez un nom d’utilisateur ainsi qu’un mot de passe. Cliquez sur Créer un utilisateur pour confirmer. Procédez à l’association de l’utilisateur et de la base de données et sélectionnez Ajouter.

Lire également : Comment aller sur le Dark web avec Tor ?

Enfin, il vous faut penser aux privilèges de l’utilisateur. Pour les gérer cocher ou décocher selon vos besoins les propositions qui vous sont faites et achevez en cliquant sur Apporter les modifications.

Configurer WordPress

Après que tous les fichiers d’installations soient sur le serveur, rendez-vous à l’adresse du site dans votre navigateur. Une page s’ouvrira pour vous permettre de faire le choix d’une langue. Renseignez les informations relatives à votre base de données précédemment créée auprès de votre hébergeur. Il s’agit en l’occurrence de votre identifiant, de votre mot de passe et bien entendu du nom de la base de données. Vous pouvez les laisser inchangées, mais par mesure de sécurité, il est recommandé de changer le préfixe des tables. Cliquez dans l’ordre sur Envoyer et Lancer l’installation.

Ce faisant, vous serez redirigés vers une nouvelle page qui vous demandera des informations entrant en compte pour l’administration du site. Il s’agit principalement du titre du site, de l’identifiant et du mot de passe. Dès que vous finissez de remplir cette page, appuyez sur Installer WordPress. Après quelques secondes d’attente, une page de confirmation d’installation de WordPress s’ouvrira. Après cela, vous pouvez vous connecter à votre WordPress avec votre identifiant et le mot de passe.

Installer WordPress sur le serveur

Avant de configurer WordPress, il faut d’abord l’installer sur le serveur. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un client FTP tel que FileZilla pour transférer les fichiers du site vers le serveur. Après avoir téléchargé la dernière version de WordPress sur le site officiel, décompressez l’archive et connectez-vous au serveur avec votre identifiant et mot de passe FTP.

Créez ensuite un dossier à partir duquel vous souhaitez installer WordPress. Ce dossier doit être situé dans le répertoire racine si vous voulez que votre blog soit accessible depuis l’adresse http://www.votresite.com/. Une fois cela effectué, transférez les fichiers extraits auparavant sur votre hébergement en veillant bien à ne pas modifier leur emplacement initial.

Une fois cette procédure effectuée, assurez-vous que toutes vos données ont été correctement envoyées avant de vous rendre à la page suivante : ‘installation’. Si tout s’est bien passé jusqu’à présent, une nouvelle fenêtre devrait apparaître pour commencer la configuration initiale de votre site web.

Dans cette fenêtre se trouvent plusieurs champs à remplir relatifs aux informations importantes comme la langue utilisée ou encore les informations relatives à la base de données (BDD). Il faut éviter les erreurs lors du processus d’installation.

Une fois toutes les informations remplies correctement et vérifiées deux fois plutôt qu’une (!), cliquez simplement sur ‘Installer WordPress’. Et voilà ! Votre plateforme WordPress est installée et prête à l’emploi !

Personnaliser les paramètres de WordPress

Maintenant que vous avez installé WordPress, vous devez changer des éléments tels que la couleur dominante ou encore l’image d’en-tête depuis ce même menu. Si aucun thème ne satisfait vos attentes ou celles de votre entreprise, il est toujours possible d’en créer un personnalisé grâce aux compétences en HTML/CSS et PHP.

Les plugins constituent aussi une partie importante dans la configuration initiale du CMS open-source WordPress. Ils permettent d’étendre les fonctionnalités existantes afin qu’il corresponde davantage aux besoins spécifiques. Les plus connus sont YoastSEO pour optimiser le référencement naturel (SEO) ; WooCommerce pour transformer son site en e-commerce ; Contact Form 7 pour créer des formulaires simples mais efficaces…

Pour installer ces plugins et bien d’autres encore, il suffit simplement de se rendre dans la section ‘Extensions’, puis de cliquer sur ‘Ajouter’. Vous pouvez ensuite utiliser des mots-clés ou rechercher directement le plugin souhaité. Une fois que vous avez trouvé celui qu’il vous faut, installez-le et activez-le.

Vous devez également paramétrer les réglages généraux. Dans cette section, vous pouvez configurer votre nom, votre adresse e-mail et la description du site à afficher dans l’en-tête du blog. Vous pouvez aussi changer l’URL par défaut pour une autre plus courte ou plus facilement mémorisable.

D’autres options sont disponibles, comme celles relatives aux commentaires (uniquement après validation), au format d’affichage des articles (‘lire la suite’ vs ‘article complet’), mais aussi à la manière dont WordPress gère les URL en général (tag cloud, date…).

Bref, vous devez personnaliser votre plateforme WordPress conformément à vos besoins spécifiques pour qu’elle fonctionne vraiment selon vos attentes. Prenez donc le temps nécessaire pour la configuration initiale.