Quelle isolation pour maison individuelle ?

De nos jours, choisir la meilleure isolation pour sa maison, devient une véritable priorité, dans le but de garantir une température assez régulière. Il convient de retenir que la mauvaise isolation engendre les déperditions chaleureuses, ce qui vous obligera à dépenser énormément. Alors, tout en réalisant de conséquentes économies avec la bonne isolation, vous améliorez au quotidien votre confort. Dans cet article, vous retrouverez les renseignements nécessaires pour offrir une isolation thermique qui correspond à votre bâtisse. Lisez !

Maison individuelle : Isolation des combles

Par un toit, s’échappe plus de 30 % de chaleur des maisons. Ainsi, la solution idéale serait une installation de couche des isolants thermiques. Ceci pourrait être par un soufflage pour les combles perdus ou encore par les poses de rouleaux sur les parois de combles aménageables.

A voir aussi : Comment rattraper des bandes de placo mal faites après peinture ?

Maison individuelle : Isolation des murs

Dave une maison vieille, mal isolée, les murs procurent plus de 25 % de chaleur. Dans ce cas, vous optez simplement pour une isolation extérieure de la maison neuve. Dans le même temps, vous pourrez isoler les murs par l’intérieur. Ceci réduira totalement votre consommation en énergie. Non seulement ceci, il limitera les ponts thermiques, sans oublier cette optimisation absolue des façades (étanchéité).

Maison individuelle : Isolation des fenêtres

Dans un habitat, les fenêtres peuvent être le motif de plus de 15 % des déperditions de chaleur. Beaucoup de personnes ne le savent pas. Grâce à un double vitrage ou à du calfeutrage, vous pourrez perfectionner le confort thermique de votre concession.

A voir aussi : Les meilleurs fournisseurs de panneaux solaires photovoltaïques en Normandie

Maison individuelle : Isolation des planchers bas

Au-dessus des chaufferies, des garages, des cages ou encore des vides sanitaires, se trouvent des planchers bas. Ces derniers laissent passer une quantité énorme de chaleur. Donc, une parfaite isolation thermique du plafond de la pièce (non chauffée) se révèle très nécessaire. Aussi bien pour le confort de votre maison que pour toute économie de votre bâtisse.

Maison individuelle : les meilleurs isolants

Sur le marché actuel, vous trouverez de nombreux isolants. Au nombre de ceux-ci, y figurent les meilleurs isolants : fibre de bois, loin de verre, loin de roche, ouate de cellulose, polyester et bien d’autres.

En ce qui concerne la durabilité, la qualité, chacun de ces isolants détient leurs avantages et inconvénients. Nous pouvons les classer en trois groupes : les isolants bio-sources (le chanvre à la côte), les isolants des minéraux et les isolants synthétiques.

Par ailleurs, pour une surface (1 mètre carré) à isoler, vous devez prévoir 20 € en moyenne. Ce montant oscille entre 20 & et 100 €.

Maison individuelle : Isolation des toitures-terrasses

L’isolation des toitures-terrasses est souvent négligée lors de la construction ou de la rénovation d’une maison individuelle. Pourtant, c’est une étape cruciale pour garantir un confort thermique optimal et faire des économies sur les factures énergétiques.

Il existe plusieurs techniques pour isoler une toiture-terrasse : l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur et l’isolation inversée. L’isolation par l’intérieur consiste à poser un matériau isolant sous le plafond de la terrasse, tandis que dans le cas de l’isolation par l’extérieur, on fixe les panneaux isolants directement sur le revêtement du toit.

L’avantage de ces deux méthodes est qu’il n’est pas nécessaire d’enlever tout le système existant pour installer une nouvelle isolation. Toutefois, elles peuvent être plus coûteuses en raison des travaux nécessaires pour accéder à la terrasse.

Quant à l’isolant inversé, il s’agit d’un système innovant qui permet d’éviter les ponts thermiques grâce à son positionnement unique entre la membrane imperméable et le revêtement final.

Quelle que soit la méthode choisie, assurez-vous que votre installation respecte les normes réglementaires concernées (R >= 7 m². K/W).

Maison individuelle : Isolation phonique des cloisons intérieures

L’isolation phonique des cloisons intérieures est un enjeu majeur pour garantir une intimité sonore dans votre maison individuelle. Effectivement, qui n’a jamais été dérangé par les bruits émanant d’une pièce à l’autre ? Pour éviter ces désagréments, il existe plusieurs solutions d’isolation phonique.

La première méthode consiste à utiliser des matériaux isolants comme la laine de verre ou la laine de roche. Ces derniers sont posés entre deux plaques de plâtre et permettent d’atténuer les nuisances sonores provenant des autres pièces.

Mais il y a aussi des solutions plus innovantes telles que l’utilisation de panneaux acoustiques ou encore la pose d’un complexe isolant sur les cloisons existantes. Cette dernière méthode peut être particulièrement intéressante si vous ne souhaitez pas perdre de surface habitable.

Assurez-vous que le matériau choisi possède une bonne performance acoustique (RA >= 50 dB) afin d’éviter toute nuisance sonore entre différentes pièces.

Sachez qu’il est toujours possible de faire appel à un professionnel pour vous aider à choisir la meilleure solution d’isolation phonique adaptée à vos besoins et contraintes techniques.