Que signifie iSCSI : définition de iSCSI

iSCSI est un protocole de stockage en réseau qui permet de connecter des dispositifs de stockage à distance. Il offre une alternative efficace aux solutions de stockage traditionnelles basées sur des disques durs locaux. iSCSI permet de créer un système de stockage partagé qui peut être utilisé par plusieurs ordinateurs simultanément. Qu’est-ce qu’un iSCSI ? Comment fonctionne-t-il et quels sont ses avantages ? Voici des réponses.

Définition de iSCSI

Le sigle iSCSI signifie Internet Small Computer System Interface et représente un protocole de la couche transport. Il décrit la manière dont les paquets SCSI (Small Computer System Interface) doivent être véhiculés sur un réseau TCP/IP.

A découvrir également : Les meilleures alternatives pour télécharger des vidéos YouTube

Cette technologie de l’internet intervient immédiatement au-dessus du protocole TCP c’est-à-dire Transport Control Protocol. De ce fait, il permet d’envoyer la commande SCSI de bout en bout sur des réseaux locaux. Il s’agit notamment de LAN (Local Area Network). À ceux-là s’ajoutent les réseaux étendus comme le Wide Area Network (WAN) ou encore Internet.

Ce n’est qu’en 1998 qu’IBM met en place la technologie iSCSI et l’a rendue réellement faisable. Au cours de l’année 2000, le géant informatique présente la première ébauche de la norme iSCSI à l’IETF. Il s’agit de l’Internet Engineering Task Force. En fin de compte, le protocole est ratifié en 2003.

A voir aussi : Comment configurer WordPress ?

Comment fonctionne l’iSCSI ?

En fait, la technologie iSCSI transporte une grosse quantité d’informations entre un initiateur iSCSI et une cible iSCSI. L’initiateur iSCSI se trouve sur un serveur, tandis que que la cible iSCSI est installée sur un dispositif de stockage.

On utilise le protocole iSCSI pour encapsuler les commandes iSCSI et assembler les données destinées à la couche TCP/IP. Ensuite, on les achemine sur le réseau via une connexion de point à point. Une fois arrivé à destination, le protocole iSCSI désassemble les paquets et isole les commandes SCSI.

Cela permet au système d’exploitation d’identifier le stockage comme un périphérique SCSI local formatable de manière habituelle. Le protocole iSCSI est devenu très populaire dans les PME grâce à la virtualisation des serveurs. Cela concerne les serveurs qui exploitent les réserves (ou « pools ») de stockage.

Dans un environnement virtualisé, le pool de stockage est accessible à tous les hôtes du cluster. En ce qui concerne les nœuds de ce dernier, ils communiquent avec le pool de stockage via le réseau.

En quoi les  iSCSI sont-ils utiles ?

Voici quelques avantages de iSCSI.

Le coût

iSCSI permet de réduire les coûts de stockage en utilisant des équipements de réseau standard. Cela est préférable au lieu de matériel de stockage propriétaire car celui-ci peut être coûteux.

La flexibilité

Cette technologie permet de créer un système de stockage partagé qui peut être utilisé par plusieurs ordinateurs simultanément. Ce qui facilite la gestion du stockage et améliore la flexibilité des données.

Laerformance

L’outil de stockage internet offre des performances élevées qui sont comparables aux solutions de stockage traditionnelles. C’est un avantage considérable pour les entreprises qui ont besoin d’un stockage rapide et fiable.

Le côté évolutif

iSCSI permet de faire évoluer le stockage en ajoutant simplement des disques durs supplémentaires au système de stockage existant. Cela rend plus simple la gestion de la croissance des données.

La capacité de gestion centralisée

La technologie iSCSI permet de gérer le stockage de manière centralisée. Grâce à cela, la gestion et la surveillance du stockage est plus facile pour les administrateurs système.

Les avantages de l’utilisation d’iSCSI par rapport à d’autres protocoles de stockage

Lorsqu’il s’agit de stockage, il y a plusieurs protocoles utilisés pour connecter des serveurs à du stockage. iSCSI est l’un des nombreux protocoles disponibles, mais il offre certains avantages par rapport aux autres options.

Fibre Channel est un autre protocole de connexion au stockage qui offre des performances élevées et une faible latence. La configuration peut être compliquée car elle nécessite souvent du matériel spécialisé. Les coûts peuvent être élevés en raison de la nécessité d’utiliser du matériel propriétaire.

iSCSI, quant à lui, utilise le réseau Ethernet existant pour connecter les serveurs au stockage. Les équipements de réseau standard peuvent donc être utilisés plutôt que du matériel spécialisé coûteux. La configuration est généralement plus simple puisque les administrateurs système sont déjà familiers avec Ethernet.

Bien qu’iSCSI ne soit pas aussi rapide que Fibre Channel dans certains cas très précis, cela fonctionne bien pour la plupart des applications et permet une évolutivité supérieure grâce aux équipements non propriétaires et accessibles facilement sur le marché.

Le NAS est un autre moyen populaire de stockage connecté au réseau. Les serveurs sont connectés au NAS via Ethernet, tout comme iSCSI. Le NAS n’est pas optimal pour les applications qui nécessitent des performances maximales en termes d’écriture et de lecture de données.

iSCSI, encore une fois, utilise la pile TCP/IP standard avec une faible surcharge pour obtenir des vitesses similaires en lecture à celles du disque local plutôt que d’utiliser NFS ou SMB.

La technologie iSCSI est très utile dans l’industrie du stockage car elle offre des avantages significatifs par rapport aux autres protocoles disponibles. Elle permet notamment de réduire les coûts de façon importante tout en offrant des performances élevées et une grande flexibilité.

Les différentes applications de l’iSCSI dans le domaine du stockage de données et de la sauvegarde

Avec ses avantages de performance et de coût, l’iSCSI est utilisé dans différents types d’applications de stockage.

Dans les entreprises qui ont besoin d’un accès rapide et fiable aux données, iSCSI est utilisé pour connecter le stockage directement au serveur. Cela permet une administration centralisée plus facile tout en offrant des performances élevées pour les applications nécessitant des entrées/sorties importantes.

Dans les environnements où plusieurs serveurs doivent partager le même pool de stockage, l’iSCSI peut être utilisé pour créer un réseau SAN (Storage Area Network). Les administrateurs système peuvent ainsi répartir la charge sur plusieurs serveurs tout en garantissant que chaque application dispose du volume de données dont elle a besoin.

L’utilisation d’iSCSI avec un SAN permet aussi une sauvegarde plus efficace car elle simplifie la gestion du stockage. Le matériel n’a pas besoin d’être dédié à chaque machine, ce qui offre une flexibilité supplémentaire dans la planification et la mise en place des stratégies de sauvegarde.

iSCSI est aussi utile pour effectuer des sauvegardes hors-site ou vers le cloud public ou privé. La technologie permet une transmission rapide et sécurisée des données entre deux emplacements distants sans qu’il soit nécessaire d’utiliser du matériel spécialisé onéreux. Les outils standard de compression sont compatibles avec iSCSI, ce qui permet une réduction significative de la charge réseau.

L’utilisation d’iSCSI offre des avantages considérables pour les entreprises qui cherchent à améliorer leur stockage et leurs stratégies de sauvegarde. En utilisant le protocole iSCSI, il est possible d’améliorer les performances tout en réduisant les coûts et en simplifiant la gestion du stockage.