Maison ancienne : quel chauffage choisir ?

Le chauffage est un accessoire indispensable dans les habitations surtout en période hivernale. Ce dernier existe sous plusieurs formes et ne correspond pas à toutes les habitations. Quel chauffage choisir pour une maison ancienne ? Trouvez ici plus d’informations à ce sujet.

Le chauffage au fioul

C’est une sorte de chauffage fabriqué avec du fioul domestique. C’est un carburant obtenu à base du pétrole qui permet de faire fonctionner un système de chauffage. Vous pouvez l’utiliser dans votre maison ancienne, mais ce dernier présente des inconvénients.

Lire également : Astuces pour faire des économies d'énergies

D’abord, le prix du fioul prend de la valeur depuis quelques années. Vous allez donc dépenser un peu plus d’argent pour faire fonctionner le système de chauffage au fioul dans votre ancienne maison. Aussi, en utilisant un tel système de chauffage, vous êtes exposé à une grande pollution. Il n’est pas trop recommandé d’utiliser ce dernier.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est une nouvelle technologie qui répond aux critères écologiques. Cette dernière assure deux fonctions dans votre maison ancienne. La première est celle du chauffage et la seconde celle de la climatisation.

A découvrir également : Déco murale métal : la tendance incontournable pour sublimer votre intérieur !

Pour faire fonctionner le système de chauffage, la pompe à chaleur trouve sa source dans l’air ambiant puis la transfère au liquide du circuit de chauffage. Le même scénario est produit et les calories puisées sont transférées à l’air intérieur. Tout dépend du modèle que vous avez dans la maison ancienne.

L’avantage avec ce système de chauffage est que vous n’avez pas à vous soucier de sa consommation électrique. La machine fonctionne avec très peu d’énergie et elle est donc très économique. Aussi, la pompe à chaleur assure un grand respect de l’environnement avec une absence de pollution. Choisissez cette dernière pour votre maison ancienne et donnez-lui une bonne position pour en jouir pleinement.

Le chauffage au bois

chauffage

Le bois est une matière première écologique qui assure un grand respect de l’environnement. Vous pouvez opter pour un système de chauffage au bois dans votre maison ancienne. Ce dernier sera très économique, car le bois est une énergie renouvelable.

Pour réaliser encore plus d’économies, vous pouvez relier ce système à celui d’une chaudière au bois. Toutefois, vous pouvez utiliser des bûches, granulés ou plaquettes de bois pour faire fonctionner le système de chauffage.

La chaudière à gaz

Pour assurer le chauffage dans une maison ancienne, la chaudière à gaz répond à tous les critères. C’est un système utilisé pour chauffer les grandes concessions. Ce dernier est connu pour sa très haute performance énergétique. Aussi, elle ne pollue pas comme certains circuits de chauffage. Vous pouvez l’essayer pour apprécier ses différentes performances.

Le radiateur électrique

Le radiateur électrique est une solution efficace pour chauffer une maison ancienne. Il fonctionne grâce à un système de résistances qui transforme l’électricité en chaleur. Cette technologie est très appréciée car elle permet de réguler facilement la température de chaque pièce. Les radiateurs électriques peuvent être programmables, ce qui vous permet d’ajuster leur fonctionnement en fonction de votre emploi du temps.

Il existe plusieurs types de radiateurs électriques : les convecteurs, les panneaux rayonnants et les radiateurs à inertie. Le premier type chauffe rapidement mais ne conserve pas la chaleur longtemps après l’arrêt du chauffage, tandis que le deuxième type diffuse doucement la chaleur sur toute sa surface et peut donc être installé dans des pièces plus grandes, mais n’est généralement pas programmable. Le troisième type utilise un matériau inerte (généralement en fonte) pour stocker la chaleur et ainsi prolonger son rayonnement même quand le courant est coupé.

Les avantages d’un radiateur électrique sont nombreux : il s’installe facilement sans avoir besoin de travaux importants ; il ne nécessite aucun entretien particulier ; il n’y a pas besoin d’une installation spécifique comme avec une cheminée ou une VMC ; son coût d’achat reste raisonnable par rapport à celui d’autres systèmes.

Certains inconvénients doivent aussi être pris en compte : ils consomment beaucoup d’énergie et ont tendance à faire grimper considérablement la facture énergétique si on n’y prend pas garde ; leur impact environnemental peut être important si l’électricité provient de sources fossiles ; et leur efficacité dépend souvent de la qualité de l’isolation thermique des parois.

Le plancher chauffant à eau

Effectivement, pour installer un plancher chauffant à eau dans une maison ancienne, il est nécessaire de réaliser des travaux assez conséquents. Il faut notamment enlever le revêtement existant (carrelage, parquet…) pour installer les tuyaux et la chape qui va recouvrir le tout.

Pourtant, malgré ces travaux relativement lourds, le plancher chauffant à eau présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il permet une répartition homogène de la chaleur dans toute la pièce. Contrairement aux radiateurs qui chauffent surtout leur proximité immédiate, le plancher chauffant assure une température agréable sur toute la surface du sol.

Ce mode de chauffage offre aussi une meilleure qualité de l’air intérieur. Effectivement, comme aucun objet ne vient obstruer ou entraver la circulation de l’air chaud dans la pièce (comme cela peut être le cas avec les radiateurs), il y a moins d’encombrement et donc moins de poussière qui se dépose au sol.

Le principal inconvénient du plancher chauffant à eau reste son coût élevé, aussi bien en termes d’installation que lors de son utilisation quotidienne : cet équipement électrique est effectivement gourmand en énergie.