Qu'est-ce qu'une thrombolyse ?

Interrogée par: Laurent Marechal  |  Dernière mise à jour: 11. April 2021
Notation: 4.1 sur 5 (18 évaluations)

La thrombolyse consiste à lyser par médicament les thrombus obstruant les vaisseaux sanguins. Ce traitement reproduit de façon artificielle le phénomène physiologique de fibrinolyse.

Afficher la réponse complète

Ici dans, Comment se passe une thrombolyse ?

La thrombolyse consiste à lyser (désagréger) par médicament les thrombus (caillots sanguins) obstruant les vaisseaux sanguins. Ce traitement reproduit de façon artificielle le phénomène physiologique de fibrinolyse.

Gardez un œil sur ça, Quel traitement pour un AVC ?. Des médicaments antiagrégants plaquettaires sont prescrits après un AVC ischémique. Ils empêchent les plaquettes du sang de s'agglutiner et donc les caillots de se former. Il peut s'agir de l'aspirine donnée à des doses précises, ou d'autres médicaments comme le clopidogrel ou le ticlopidine.

De même, Est-ce qu'on peut guérir d'un AVC ?

"On peut complètement guérir d'un AVC sans séquelles, mais il faut réagir très vite. Chaque minute qui passe, c'est 2 millions de neurones en moins. Il faut donc aller très vite, on a 4 heures 30 pour recevoir un traitement, une sorte de Destop pour déboucher les artères mais il n'y a pas une minute à perdre.

Qu'est-ce qu'un accident vasculaire cérébral ischémique ?

L'accident vasculaire ischémique est la mort du tissu cérébral (infarctus cérébral) due à une insuffisance d'apport de sang et d'oxygène au cerveau qui est causée par l'obstruction d'une artère.

Trouvé 44 questions connexes

Est-ce que un AVC C'est grave ?

Un accident vasculaire cérébral, AVC, est une interruption soudaine de l'apport sanguin au cerveau. L'AVC a des conséquences graves : il est la 3 e cause de mortalité en France. Apprenez à reconnaître les symptômes et signes précurseurs de cette pathologique souvent handicapante.

Comment soigner une ischémie ?

Traitements. "Le traitement de l'ischémie peut être soit médicamenteux, on utilise alors des produits pour dissoudre le caillot sanguin à l'origine de l'obstruction, soit chirurgical par la pose de stents ou en enlevant la plaque d'athérome.

Quelles sont les précautions à prendre après un AVC ?

Les principales mesures à prendre sont :
  • La mise en place d'une alimentation équilibrée ;
  • La pratique d'une activité physique régulière ;
  • L'arrêt du tabac et de la consommation d'alcool ;
  • La gestion du stress (si besoin, ne pas hésiter à consulter un psychologue car les suites d'un AVC peuvent être éprouvantes).

Comment soigner un début d'AVC ?

La première technique est la thrombolyse, c'est-à-dire l'injection d'un produit ayant pour but de dissoudre le caillot. La thrombolyse n'est efficace que dans les 4-5 premières heures après le début de l'AVC. Il existe une seconde réponse thérapeutique, plus récente : la thrombectomie.

Comment Meurt-on d'un AVC ?

L'AVC tue car il prive le cerveau de sang et donc d'oxygène, ce qui entraîne la mort de ses cellules (neurones et autres) par nécrose. Mais il cache en réalité deux mécanismes très différents. Dans 80 % des cas, un caillot a obstrué une des artères irriguant le cerveau : on parle alors d'AVC ischémique.

Comment savoir si l'on a fait un AVC ?

Quels sont les symptômes de l'AVC ?
  1. apparition soudaine d'une difficulté à s'exprimer ou à comprendre les autres ;
  2. paralysie ou engourdissement soudain d'un côté du visage, d'un bras ou d'une jambe (hémiplégie) ;
  3. perte soudaine de la vue (souvent dans un seul œil) ou vision dédoublée ;

Quels sont les symptômes avant un AVC ?

Les principaux signes avant-coureurs et symptômes d'un AVC comprennent : une faiblesse d'un seul côté de votre corps. un engourdissement ou un fourmillement au niveau du visage dans les bras ou dans les jambes. une difficulté à parler ou à comprendre ce que disent les autres.

Quelle nourriture pour eviter un AVC ?

La consommation de fruits, légumes, fruits oléagineux, produits laitiers, poisson et thé est à promouvoir pour réduire le risque d'AVC.

Quels sont les risques de récidive d'un AVC ?

Le risque de récidive après un AVC reste élevé, près de 13% à 5 ans. Après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire d'origine athéroscléreuse, il est recommandé de prescrire un traitement par statine à forte dose pour diminuer le taux de LDL cholestérol dans le sang (mauvais cholestérol).

Quels sont les séquelles après un AVC ?

Après un accident vasculaire cérébral (AVC), la séquelle la plus connue est l'hémiplégie (paralysie de la moitié du corps), mais il en existe d'autres : troubles de la parole, troubles sensitifs, négligence d'un côté de l'espace environnant…

Puis-je conduire après un AVC ?

Après un accident vasculaire cérébral (AVC), de nombreuses séquelles peuvent rendre difficile, voire parfois même impossible, la reprise de la conduite. Seul un contrôle médical réalisé par un médecin agréé pourra déterminer si l'état de santé du conducteur permet le maintien ou non de son permis de conduire.

C'est quoi l'ischémie ?

L'ischémie est l'arrêt ou l'insuffisance de la circulation sanguine dans une partie du corps ou un organe, qui prive les cellules d'apport d'oxygène et entraîne leur nécrose. Les ischémies peuvent être dues à l'obstruction d'un vaisseau (thrombose) ou à la compression d'une artère (sténose).

Qu'est-ce qu'une lésion ischémique ?

C'est une perte de fonction cérébrale ou oculaire due à un défaut d'irrigation de ces organes, durant moins d'une heure, et disparaissant sans séquelle. L'accident ischémique transitoire est un épisode neurologique déficitaire qui présente deux caractéristiques.

Comment soigner une cardiopathie ischémique ?

Le traitement chronique de la cardiopathie ischémique est pharmacologique :
  1. l'aspirine à faible dose permet de fluidifier le sang et diminue le risque de formation de thrombus qui occluraient les artères.
  2. les statines ralentissent la formation des plaques d'athérome et permettent donc une meilleure circulation sanguine.