Quand diviser ses ruches ?

Interrogée par: Grégoire Vincent  |  Dernière mise à jour: 11. April 2021
Notation: 4.7 sur 5 (45 évaluations)

Si ce nombre de cadres de couvain est atteint avant la fin avril, votre colonie est très forte et le risque d'essaimage très important. Je vous conseille fortement de diviser cette colonie comme indiqué dans cette fiche, à moins que vous préfériez courir après elle en mai.

Afficher la réponse complète

De même, Quand et comment diviser une ruche ?

Les professionnels du domaine apicole préconisent de diviser la ruche au moment où elle contient le plus d'abeilles. Elle doit aussi être suffisamment développée (pour un apiculteur cela signifie qu'elle doit contenir au moins 6 cadres de couvain). La période joue un facteur important dans la division d'un rucher.

Également, Quand diviser ruche Warré ?. Pour éviter l'essaimage : diviser en 3, 4 ou 5 (selon la force de la colonie) les ruches au printemps en devançant de 10 jours l'essaimage naturel. On accompagne ainsi en gérant de manière pratique l'essaimage naturel et donc en restant dans le cycle naturel de l'abeille.

Gardez un œil sur ça, Comment diviser une ruche sans déplacement ?

Méthode: De avril à juillet

Déplacer la « ruche mère » à 5 ou 6 mètres de son emplacement en la tournant de 90° par rapport à son axe initial et placer la ruchette exactement à la place initiale de la « ruche mère ». Ajouter 1/2 litre de sirop 50-50 (stimulation) dans chacun des nourrisseurs, et voilà, c'est tout!

Quand mettre les partitions dans les ruches ?

Leur utilisation n'est pas réservée à la mise en hivernage ou lors de la réalisation des essaims artificiels. On peut s'en servir à tout moment de l'année, même en hiver lorsqu'on s'aperçoit qu'un essaim est très petit (lors du traitement à l'acide oxalique par dégouttement par exemple ou très tôt au printemps).

Trouvé 18 questions connexes

Quand mettre un essaim en ruche ?

On est certain de l'installation de l'essaim lorsque la ruche est occupée pendant la nuit et que les butineuses rapportent du pollen. Il faut alors lui donner les cadres nécessaires à son confort et éventuellement des provisions.

Comment protéger les ruches en hiver ?

Protéger la ruche contre le froid : pour la ruche comme pour la maison ou l'humain, le gros de déperdition de chaleur se fait par le haut. Il est recommandé d'installer un isolant thermique sous le toit de la ruche. Protéger la ruche contre le vent : le toit de la ruche doit être bien fixé et étanche.

Comment déplacer une ruche de quelques mètres ?

Il existe différentes méthodes pour réorienter les abeilles lorsqu'on déplace la ruche de quelques mètres seulement. La plus fiable d'entre elles consiste à enfermer la ruche dans une cave pendant trois jours pour qu'elles perdent leurs repères et se réapproprient plus facilement le nouvel emplacement de la ruche.

Comment changer la reine dans une ruche ?

Il vous suffit de placer la reine seule, sous une cage d'introduction sur couvain naissant de type « Nicot». La cage est placée sur du miel et sur du couvain naissant, la reine va commencer à pondre là où se libèrent les cellules des ouvrières naissantes. Environ deux jours après, retirez la cage.

Comment éviter l'essaimage d'une ruche ?

Assurez une bonne ventilation à l'intérieur de la ruche. Les abeilles craignent la chaleur et l'exposition en plein soleil. Elles quitteront parfois la ruche pour rejoindre un espace plus au frais et plus dégagé. Une solution pour éviter l'essaimage consiste à retirer les cadres de couvain operculés.

Comment faire essaimer une ruche ?

Pour avoir un essaim dans une hausse, il suffit de tapoter le corps de ruche, si bien que les abeilles ainsi que la reine monteront dans la hausse. Une fois montées, on intercalera une grille à reine entre la hausse et le corps.

Quand il faut mettre une deuxième hausse ?

En période de miellée il faut poser la deuxième hausse lorsque les abeilles commencent à remplir les cadres de rive de la première. Ces deux cadres encore vides peuvent alors être passés au centre de la hausse.

Quand poser la première hausse ?

Quand faut-il placer les hausses ? Dès que le corps d'une colonie est bien occupé, il ne faut pas hésiter à y placer une hausse. Si l'on tarde à la placer, on va non seulement freiner le développement des colonies, mais en plus, on va favori- ser l'essaimage.

Comment font les abeilles pour trouver leur ruche ?

Les abeilles utilisent un système très habile pour trouver leur chemin. Au retour des champs, une ouvrière butineuse indique aux autres l'endroit où elle a découvert des fleurs riches en pollen et en nectar. Pour cela, elle se place sur les rayons à l'intérieur de la ruche dans une certaine orientation.

Comment se déplace les abeilles ?

Les pattes servent aux déplacements de l'abeille, mais aussi d'outils adaptés à la récolte du pollen. L'abdomen comporte des glandes cirières, l'appareil à venin, l'appareil digestif avec un organe important, le jabot qui sert au transport de l'eau et du nectar.

Quelle orientation pour une ruche ?

Concernant l'orientation, placez les planches d'envol vers l'est pour qu'elles reçoivent les premiers rayons de soleil. Si vous possédez de nombreuses ruches dans un emplacement restreint, décalez l'orientation des ruches tantôt vers le sud-est, tantôt vers l'est pour différer les périodes de travail des abeilles.

Comment protéger une ruche ?

L'huile de lin

Déjà utilisée pour protéger le mobilier de jardin en bois, c'est une huile siccative qui sèche avec le temps et qui ne laisse pas longtemps de trace graisseuse. Et comme la plupart des ruches sont fabriquées en bois, l'huile de lin est un produit très utile pour l'apiculteur.

Comment les abeilles passent l'hiver ?

Restent donc les abeilles dites d'hiver (capables de vivre plus de 6 mois), un peu de couvain ainsi que la Reine. ... Le manteau extérieur de la grappe descend à 10°C : les abeilles circulent et s'alternent pour partager la chaleur. Elles font vibrer leurs ailes pour contracter leurs muscles et dégager de la chaleur.

Quand hiverner les ruches ?

La consommation moyenne d'une colonie en hiver (de novembre à fin avril) est de l'ordre de 12 à 15 kg. Pour bien hiverner, une ruche doit posséder 10 à 15 kg de miel ou de sirop operculé pour permettre aux abeilles d'hiver d'avoir des réserves d'albumine et de graisse.