Malaria quel traitement ?

Interrogée par: Nicolas Masson  |  Dernière mise à jour: 12. April 2021
Notation: 4.5 sur 5 (8 évaluations)

Plusieurs molécules anti-paludiques qui peuvent être utilisées en prophylaxie (prévention lors d'un voyage en zone endémique) ou en thérapeutique. Les plus connues sont la chloroquine ou la quinine. D'autres, comme la méfloquine, sont utilisées dans les régions où vivent des parasites résistants à la chloroquine.

Afficher la réponse complète

Ici dans, Quel traitement preventif contre le paludisme ?

1. Traitements préventifs du paludisme. Selon le pays visité, la durée du séjour et les caractéristiques individuelles de chaque voyageur, quatre médicaments peuvent être utilisés pour la prévention du paludisme : la chloroquine (Nivaquine ®100)

A savoir aussi, Quel est le traitement du paludisme simple ?. Le traitement du paludisme non compliqué à P. falciparum repose sur la quinine ou à défaut, sur l'atovaquone-proguanil lors du 1er trimestre de la grossesse. À partir du second trimestre, l'artéméther-luméfantrine doit être privilégiée. Une surveillance obstétricale est nécessaire.

Savoir aussi, Quelle est la différence entre le paludisme et la malaria ?

Le terme paludisme provient du latin palus, « marais ». Le mot malaria dérive de l'italien mal'aria, « mauvais air ». Ce terme est très utilisé dans le monde, en particulier par les anglophones et les italophones.

Comment se débarrasser du paludisme ?

Un des axes du control du paludisme est la lutte contre les moustiques vecteurs, par exemple la protection individuelle, par des moustiquaires imprégnées d'insecticides. Aujourd'hui, selon l'Organisation mondiale de la santé, la moitié de la population africaine possède une moustiquaire.

Trouvé 27 questions connexes

Comment traiter le paludisme traditionnellement ?

L'artémisinine, le principe actif extrait de l'Artemisia annua, est recommandée pour traiter le paludisme en association avec d'autres médicaments à l'action plus prolongée. C'est d'ailleurs un composé incontournable des médicaments contre le paludisme, les CTA (combinaisons thérapeutiques à base d'artémisinine).

Quel est le meilleur médicament contre le paludisme ?

Plusieurs molécules anti-paludiques qui peuvent être utilisées en prophylaxie (prévention lors d'un voyage en zone endémique) ou en thérapeutique. Les plus connues sont la chloroquine ou la quinine. D'autres, comme la méfloquine, sont utilisées dans les régions où vivent des parasites résistants à la chloroquine.

Est-ce que la malaria est un virus ?

Le paludisme est une infection parasitaire transmise par les moustiques du genre Anophèle. Le paludisme à Plasmodium n'a pour origine ni un virus ni une bactérie, mais un parasite formé d'une cellule unique qui se multiplie dans les globules rouges des êtres humains ainsi que dans l'intestin des moustiques.

Comment on attrape la malaria ?

En général, le paludisme est transmis aux individus par la piqûre d'un moustique anophèle femelle infectieux. Seuls les moustiquesanophèles peuvent transmettre le paludisme et ils doivent avoir été infectés précédemment par un repas de sang pris sur une personne infectée.

Quels sont les effets de la malaria ?

Les manifestations cliniques sont très diverses, allant des symptômes grippaux avec une fièvre élevée (39 ou 40°C), des frissons, des maux de tête intenses, des douleurs abdominales et des courbatures. Toute fièvre au retour de tropiques chez le voyageur doit faire penser à la malaria jusqu'à preuve du contraire.

Quel est le traitement du paludisme grave ?

Le paludisme grave doit être traité avec de l'artésunate injectable (par voie intramusculaire ou intraveineuse) pendant au moins 24 heures, suivi d'une CTA complète de 3 jours une fois que le patient peut tolérer des médicaments par voie orale.

Est-ce que le paludisme est grave ?

Le paludisme est une maladie potentiellement mortelle causée par des parasites transmis aux personnes par des piqûres de moustiques femelles de l'espèce Anopheles infectés. Le paludisme est évitable et on peut potentiellement en guérir.

Quels sont les signes du paludisme grave ?

Ils se manifestent par une fièvre très élevée (41-42 °C), des troubles neurologiques graves avec des troubles de la conscience (convulsions, coma, signes de méningite) et divers signes généraux (anémie importante, hypoglycémie, troubles de la coagulation et hémorragies, atteinte du foie et des reins).

Quand prendre traitement Anti-paludisme ?

Le Lariam : La prise doit débuter au moins 10 jours avant le départ dans la zone à risques afin de tester la tolérance du médicament. Dans la mesure du possible, il est même préférable d'effectuer trois prises avant le départ afin de détecter un éventuel effet secondaire qui pourrait survenir plus tardivement.

Quelles sont les causes de la malaria ?

Les causes

ovale, P. malariae). Les gens contractent le paludisme après avoir été piqués par un moustique appelé 'anophèle' infecté. Certains moustiques femelles prennent leur repas de sang au crépuscule et au début de la soirée, mais d'autres piquent pendant la nuit ou aux premières heures du matin.

C'est quoi la maladie du paludisme ?

Fait référence à un médicament, un traitement, une méthode ou tout autre moyen utilisé dans la lutte, la limitation et l'éradication du paludisme. Exemple : Ce médicament antipaludique est efficace dans la prévention de la maladie.

Quel est l'agent pathogène de la malaria ?

Descriptif de l'agent pathogène

Parasite protozoaire. 5 espèces infectantes chez l'homme : Plasmodium falciparum, Plasmodium vivax, Plasmodium ovale, Plasmodium malariae, Plasmodium knowlesi (plasmodium habituel du singe accidentellement transmis à l'homme).

Quelle est la plante qui soigne le paludisme ?

Connue sous le nom d'armoise annuelle ou d'absinthe chinoise, l'Artemisia annua est la plante contenant l'artémisinine dont les dérivés sont indiqués dans le traitement du paludisme.

Quel aliment contre le paludisme ?

C'est une découverte fortuite qu'ont fait des chercheurs lors d'une expérience auprès d'enfants. La soupe au chou fermenté serait ainsi capable d'aider l'organisme à se défendre face au parasite du paludisme.